Mardi, 21 octobre 2008
par Mario Landerman

Boîte du DVD

Les Bye Bye de RBO (DVD)

(Sur l'air du générique)
Rock et Belles Oreilles, ce sont quatre curés
Rock et Belles Oreilles, qui ont défroqué
Ils remettent leur soutane pour célébrer
La grand-messe de fin d'année

Le 30 septembre était lancé dans les bons (et les moins bons) disquaires le tout nouveau DVD de RBO.

Pour ceux qui ont usé les DVD du coffret à la corde, enfin, quelque chose de neuf à se mettre sous la dent.

Le contenu

Pour ceux qui, les 31 décembre 2006 et 2007, se trouvaient sur la planète Mars, voici de quoi il s'agit.  RBO fait un retour très attendu à Radio-Canada par ce qu'on peut en considérer une des grandes portes, le Bye Bye.

La tâche était dantesque : d'un côté, récupérer les fans de la première heure, ceux des années 80, ceux qui encore peuvent réciter des sketches complets par coeur, tellement cette bande de joyeux drilles, avec leur humour corrosif, était partie prenante de cette génération.

De l'autre, aller chercher de nouveaux fidèles à la grande messe du 31 décembre, qui n'avaient rien à célébrer depuis que l'église était fermée, en 1998, date du dernier vrai Bye Bye de Radio-Canada.

Mon verdict?  Mission accomplie.  RBO ont su se renouveler et nous servir du crastillon plus dégorgé que jamais.

Des esprits chagrins ont évidemment voulu jeter de la grisaille sur la parade, en prétendant qu'ils étaient méchants avec leur favori ou favorite, que ce soit Julie Snyder, Celine Dion, le petit Jérémie, ou encore l'ex-lieutenante-gouverneure, Lise Thibault.

Qui aime bien châtie bien, dit-on.  Et RBO, en matière de châtiment, sait y faire.  Parmi les sketches les plus mémorables et mordants, je retiens les parodies du Banquier, celles de Loft Story et Occupation Double, sans oublier les nouvelles TVYA.  Tous les postes de télé y ont passé.

Mais aussi la politique.  Dieu sait à quel point nos dirigeants sont des cons de première, et les Stéphane Dion, Mario Dumont, Jean Charest et Stephen Harper ont "mangé la claque"!

Même si je respecte et admire Denise Bombardier en général, j'ai ri de bon coeur de la voir s'enfarger dans les fleurs du tapis de la "pipolisation".  La lieutenante-gouverneure n'a pas été manquée, avec ses dépenses extravagantes, et c'est tant mieux.  Qu'elle aille rouler ailleurs.  Quant à Guy A. Lepage, bien connu de nos jours pour cette autre grande messe du dimanche soir, Tout le monde en parle, que dire, sinon que je ne verrai plus jamais son menton de la même façon!

Certaines parodies ont eu un effet indésirable dans bien des milieux.  Par exemple, entendu cet échange entre deux journalistes récemment à un événement de presse où Fabienne Larouche se trouvait:

"Je vais l’avoir en entrevue mais je crains un lapsus. – Lequel ? - j’ai peur de l’appeler Lesbienne Farouche et non Fabienne Larouche."

La preuve que RBO peut intoxiquer même les journalistes!

Le DVD

Plusieurs bonus se retrouvent sur ce DVD.  Une galerie de photos, mais surtout des sketches inédits, lesquels ont sans doute été coupés au montage de l'émission.  Pour certains, il est facile de voir pourquoi.  Quelques bloopers ajoute leur assaissonnement au contenu.

Mon verdict?  Les fêtes s'en viennent.  Quelle belle idée-cadeau pour le fan de RBO de la famille!  De nombreux DVD vont sortir juste à temps pour les fêtes.  Parions que celui de RBO se retrouvera dans les meilleurs vendeurs!

 

RBO au 98.5
RBO ont fait une apparition à l'émission Le retour de Dominic et Martin

 

Dominic Sillon
Dominic Sillon

 

RBO en point de presse
RBO ont fait un point de presse à leur démesure, lors du lancement

 

Photos : Mario Landerman