6 avril, 2007 par Royal du Perron


L'Association multiculturelle d'improvisation

le rapprochement interculturel

La presse a répondu en grand nombre à l’invitation de l’AMI.

Le co-fondateur de la Ligue Nationale d’Improvisation, Yvon Leduc a eu cette brillante idée de reproduire chez les cégepiens le concept du jeu improvisé, comme on le connaît chez les comédiens professionels de la LNI.

L’Association mutliculturelle d’improvisation (L’Ami) est un regroupement d’étudiants issus des diverses communautés culturelles ayant pour but de reproduire le match d’impro pour accroître la sensibilisation au racisme et à la discrimination par le biais de l’humour. La mise sur pied du projet a été rendue possible grâce à la participation de Patrimoine Canada, Immigration Québec, en collaboration avec les collèges Ahunstic et Rosemont.

Normand Brathwaite et Didier Lucien sont un exemple pour ces étudiants.

La presse était récemment invitée au lancement de ce projet et elle a pu assister à un match improvisé entre les étudiants des deux collèges susnommés. En tout 24 étudiants prennent part au projet.  Des étudiants de diverses origines, sur une scène improvisant humoristiquement sur le racisme, c’était beau à voir.  Il faut dire que ces jeunes, tous isssus de Loi 101, ont visiblement la même vision et le même accent.  Un bel espoir pour l’avenir.

Notre collègue Marie-Ange Barbancourt a tenu à féliciter
Didier Lucien et Normand Brathwaite.

Les étudiants, répartis en équipe, disputeront une série de quatre matchs d’impro devant le public de chacun des collèges. Les sujets des improvisations, on le devine, tourneront tous autour du racisme, des préjugés ou des différences raciales, ethniques ou culturelles vécues en milieu étudiant. 

La ministre québécoise de l’Immigration et des Communautés culturelles
Lise Thériault en entrevue avec Royal du Perron.

Malgré ses nombreuses activités, Normand Brathwaite a consenti à agir comme porte-parole de l’organisme naissant alors que le comédien Didier Lucien, lui aussi un as de la LNI, a bien voulu devenir «coach» des étudiants.    La ministre québécoise de l’Immigration et des Communautés culturelles, Lise Thériault nous a confié que Normand Brathwaite était «un allié naturel pour son ministère».

Les étudiants se préparent à disputer un match d’impro pour la presse.

Quant au Secrétaire d’État au Multiculturalisme et à l’Identité canadienne, Jason Kenny, il a tenu à «féliciter toutes les personnes associées à ce projet qui marie humour et innovation dans le but de contribuer à l’épanouissement de nos jeunes et au rapprochement entre les cultures».

Espérons que d’autres collèges viendront se joindre au projet.  Et que nos jeunes de toutes origines apprendront à vivre en commun, dans le partage, l’humour et le respect des différences.

Saluons l’initiative du fondateur et l’enthousiame de tous les participants au projet.

Pour en savoir plus: www.lni.ca

Photos : Mario Landerman