31 mai, 2006

Les rendez-vous festifs de Loto-Québec

par Royal du Perron

Cette année, Loto-Québec versera 16 M $ en appui aux organismes oeuvrant dans le secteur des arts et de la culture. Quand je m'émerveille devant les feux d'artifice de Montréal, je me dis que l'argent est bien dépensé. Et beaucoup de ces spectacles sont entièrement gratuits ou disponibles à peu de frais.

Présent à la rencontre de presse, Gregory Charles est venu remercier chaleureusement le commanditaire pour son apport au Mondial des Chorales de Laval qui établit des records d' assitance au delà de toute espérance. « On attendait 2,000 personnes l'an dernier, on en a eu des centaines de milliers. » se réjouit l'artiste.

La société d'état répartit les budgets alloués dans toutes les régions du Québec. Du Mondial des cultures de Drummondville au Festival de l'humour de l'Abitibi-Témiscamingue, du fameux Musiqu'en nous de St-André-Avellin au Festival d'été de Québec, l'organisme est représenté partout en sol québécois.

Témoin de son temps, Loto-Québec élargit son aide vers les communautés culturelles. Cette année, une trentaine de nouveaux organismes sont sponsorisés dont le Festival de l'Europe de l'Est, la Journée du Maghreb, le Festival international Nuits d'Afrique, les Rythmes du Monde et le Festival de la Flamme hellénique pour ne citer que ceux-là.

Cette année, le programme de commandites dispose d'un budget de 16.1 millions $, ce qui représente 1% du bénéfice net de la Société.

Aussi, il est bon de savoir, lorsqu'on mise sur un billet de loterie, que notre argent ne sert pas uniquement à remplir les goussets de l'heureux gagnant.