Royal du Perron
Vendredi, 11 février 2011
par Royal du Perron

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

Égypte

L’Égypte enfin libérée de son dictateur


On vient tout juste d’annoncer son départ, Hosni Moubarak qui a plongé le pays dans la misère durant 30 ans quitte la présidence devant la révolte assidue des citoyens.  Bon débarras, et bravo aux manifestants qui ont réclamé paix et justice. Ils auront eu gain de cause.  L’extrême pauvreté, voire l’indigence, de ce beau pays – enfin libéré – faisait mal à l’âme.


En octobre dernier, lors d’une croisière en Europe et au Proche-Orient, j’ai fait escale en Égypte.  L’excursion au Caire, à partir d’Alexandrie, ville portuaire du nord du pays, compte trois heures de route. Comme à l’habitude, le cortège d’autocars a été escorté à l’avant et à l’arrière par des policiers en moto.

 

Le Caire
Le Caire, vu du plateau de Gizeh


En arrivant dans la capitale égyptienne, on nous a conduits directement au très couru Musée égyptien du Caire, qui a compté cent millions de visiteurs durant le vingtième siècle. Dans la centaine de salles d’exposition, outre sarcophages et momies, on trouve statues, bas-reliefs, peintures murales, stèles, fausses portes, vases, armes, outils, et j’en passe…


J’avais vu quelques rares pièces dont une reproduction du sarcophage de Néfertiti au Royal Ontario Museum, lors d’une exposition en 1994, mais ici, je suis au cœur de la civilisation pharaonique avec tous ses trésors.  Hélas, le propos ne peut être illustré, la prise de photos étant interdite. Notons que l’édifice, datant de 1902, est devenu obsolète et on construit actuellement une autre bâtisse, plus grande et fonctionnelle, en dehors du centre-ville, dont on prévoit l’ouverture en 2012.


Le Musée saccagé par des pilleurs


Quelque 70 pièces (sur 15,000) ont été abîmées durant la crise quand des voleurs sont parvenus à pénétrer dans le Musée égyptien du Caire, qui jouxte la place Tahrir, point de rassemblement des opposants au président Moubarak. Selon l’Agence France Presse (AFP) qui tient ses renseignements du secrétaire d'État aux antiquités, Zahi Hawass, on a déjà commencé à restaurer ces pièces d'antiquité d’une valeur inestimable.


Les incontournables pyramides de Gizeh

 

Pyramides
Les pyramides des rois Khephren, Khéops et Mykérinos


Les pyramides sont impressionnantes mais peut-on les admirer en toute quiétude ?  Des vendeurs ambulants de tout acabit attendaient le touriste pour lui vendre de la camelote.  Notre guide nous avait prévenus : dès votre descente de l’autocar, vous serez pris en charge par les «maîtres» des dromadaires qui voudront vous vendre une prise de photos à prix déraisonnable.  «Ne déboursez que quelques dollars pour ces photos»  Pour ces gens, le touriste naïf peut se faire vite détrousser par des achats exorbitants; il faut voir avec quelle force on nous fonçait dessus avec les dromadaires. C’est une pratique intimidante pour le touriste. Aussi, les quadrupèdes ne sont pas toujours bien traités.  J’ai vu le maître ordonner férocement à la monture de se relever avec un lourd fardeau.

 

Dromadaire
Cette pauvre bête a longuement gémi et crié avant de se relever avec ce couple sur le dos

 

Sphinx
Un programme de restauration du Sphinx est en cours

 

Crépuscule
Le crépuscule semble sonner l'appel des dieux


Une chose  étonnante surprenait le touriste débarqué en Égypte, c’est le manque évident de propreté.  Des détritus se trouvent partout sur la route, c’est à croire qu’il n’y a aucun système de cueillette des ordures. Bien évidemment, ce pays était dirigé par un incapable.  La nécropole du Gizeh est fermée aux touristes, les bateaux mouillent au Caire et le Nil est d’une rare tranquillité, une perte quotidienne faramineuse. Sans compter les carcasses de chevaux et dromadaires morts de faim durant la crise que la télé internationale nous a montrés.


Le pouvoir a été confié au chef de l’Armée égyptienne, qui a aussitôt formé un conseil militaire et annoncé la dissolution des deux chambres. Selon certains analystes internationaux actuellement au Caire, la suite des événements est préoccupante et donne lieu à diverses interprétations comme celle d’un possible coup d’état. Notez qu’Affaires extérieures Canada recommande toujours d'éviter tout voyage dans le pays.


Pour en savoir plus : http://www.voyage.gc.ca/countries_pays/report_rapport-fra.asp?id=79000
http://www.egyptourguide.com/Francais/fr0-0.htm


Photos : Royal du Perron

©2011, zoneculture.com--Tous droits réservés